Une photo de la manifestation soudanaise éclairée par des téléphones portables remporte le premier prix du World Press Photo

[ad_1]

LA HAYE (AFP) – Le photographe Yasuyoshi Chiba, de l’Agence France-Presse, a remporté le prestigieux prix World Press Photo of the Year jeudi 16 avril avec la photo d’un manifestant soudanais éclairé par un téléphone portable récitant des poèmes de protestation dans lesquels les juges ont vu un symbole d’espoir.

La photo de M. Chiba, prise lors du soulèvement populaire au Soudan appelant au retour à un régime civil l’année dernière, a montré le pouvoir de la jeunesse et de l’art tout en possédant une qualité « poétique », ont déclaré les juges.

La photo de Chiba, basée à Nairobi, a également remporté la catégorie « General News – Singles ».

LES GENS AVAIENT ENCORE LA PASSION

Prise le 19 juin dernier à Khartoum, la photographie de M. Chiba montre un groupe d’habitants de la capitale soudanaise qui scandent des slogans tandis qu’un homme récite des poèmes de protestation, la bouche ouverte.

Le poète est vêtu d’une chemise bleu clair et éclairé par une douzaine de téléphones portables, tandis que devant lui, la vue de côté d’un visage souriant est visible parmi de nombreux visages.

« Ce moment a été la seule manifestation de groupe pacifique que j’ai rencontrée pendant mon séjour et je me suis senti touché par la solidarité inébranlable de leur révolution », a déclaré à l’AFP M. Chiba, qui est japonais.

La photo « a montré que les gens avaient toujours cette passion en eux et que je me sentais en faire partie. J’ai vu que la volonté du peuple était forte et qu’elle ne pouvait pas être éteinte par la violence », a déclaré le photojournaliste de 48 ans.

Les protestations se sont poursuivies après le renversement de l’homme fort de longue date Omar al-Bashir en avril de l’année dernière. Un gouvernement militaire a pris le relais mais les citoyens ont exigé un retour à un régime civil, un accord de partage du pouvoir ayant finalement été conclu en août.

Le photographe de l’AFP Yasuyoshi Chiba a remporté le prestigieux prix World Press Photo of the Year pour sa photo d’un manifestant soudanais. PHOTO : AFP

IMAGE POÉTIQUE

La photo de M. Chiba « montre le pouvoir de la jeunesse, elle montre le pouvoir de l’art. Elle montre l’espoir », a déclaré Mme Tanvi Mishra, l’un des juges du jury de cette année.

« Même s’il récitait de la poésie, je veux dire que c’était une image poétique », a ajouté Chris McGrath, un autre juge de Getty Images.

Dans l’autre grande catégorie, le World Press Photo Story of the Year Award, M. Romain Laurendeau, un photographe français, a gagné avec son portrait monochrome des jeunes Algériens frustrés qui ont mené à une révolte massive l’année dernière.

Contrairement aux autres années, les photographes ne se rendront pas à Amsterdam pour recevoir leur prix en raison des restrictions imposées à cause de la pandémie de coronavirus, ont déclaré les organisateurs.

Au lieu de cela, tous les nominés se sont réunis par vidéoconférence plus tôt dans la journée de jeudi, où M. Chiba a été annoncé comme le gagnant, les noms étant publiés en ligne plus tard dans la journée.


M. Romain Laurendeau, photographe français, a remporté le prix du reportage photo de l’année de la World Press avec son portrait monochrome des jeunes Algériens frustrés qui ont mené à une révolte massive l’année dernière. PHOTO : EPA-EFE

LE TALENT, LE COURAGE, LE TRAVAIL

« Le travail remarquable de Chiba témoigne de son talent, de son courage, de son travail acharné et de son professionnalisme », a déclaré Phil Chetwynd, directeur de l’information mondiale de l’AFP.

« Ce prix montre l’engagement constant de l’AFP à rapporter des histoires provenant d’endroits difficiles comme le Soudan et est un hommage à notre réseau inégalé de photographes en Afrique », a-t-il déclaré.

Le Danois Nicolas Asfouri, membre de l’AFP basé à Pékin, a remporté le premier prix dans la catégorie Actualités générales – Reportages avec sa description vivante des manifestations antigouvernementales en cours à Hong Kong.

La série de M. Asfouri comprend des images d’écolières de protestation portant un masque, vêtues de bleu et se tenant la main en traversant une route, et d’un manifestant courant avec un parapluie rouge et un panneau jaune sur lequel on peut lire « LOVE ».

Dans d’autres catégories, la photo de M. Sean Davey pour l’AFP, représentant des filles jouant dans un centre d’évacuation des feux de brousse en Australie, a remporté la deuxième place dans la catégorie « Questions contemporaines – Simple », tandis que le Lensman Oli Scarff de l’AFP, basé en Grande-Bretagne, a remporté la troisième place dans la catégorie « Sports – Simple ».

« Nous sommes également très fiers que le jury ait choisi de reconnaître l’excellence de notre récit des troubles de Hong Kong, ainsi que notre couverture des sports et de l’environnement », a déclaré M. Chetwynd.

Marielle Eudes, directrice photo de l’AFP, a ajouté : « Je suis d’autant plus heureuse de ces prix qu’ils soulignent l’importance d’être proche du terrain et des gens en particulier.

[ad_2]