Un officier de police dans un état stable après avoir poignardé un hôtel à Glasgow

[ad_1]

GLASGOW (AFP) – Un policier blessé à coups de couteau dans un hôtel de Glasgow a fait six blessés et l'attaquant est mort dans un état stable samedi 27 juin, a annoncé la police écossaise.

"L'agent de police David Whyte, qui a été blessé dans l'incident de West George Street, #Glasgow, le vendredi 26 juin, est maintenant dans un état stable à l'hôpital universitaire Queen Elizabeth", a déclaré la police écossaise dans un tweet.

Whyte, 42 ans, a été blessé alors qu'il répondait à un incident survenu au Park Inn Hotel, qui abritait des demandeurs d'asile.

Les cinq autres victimes masculines sont également restées à l'hôpital.

L'agresseur présumé a été abattu par la police sur les lieux.

Samedi, des officiers ont gardé la rue où l'attaque a eu lieu.

Le premier ministre écossais, Nicola Sturgeon, a tweeté: "Je pense aujourd'hui au gendarme Whyte – dont nous sommes tous profondément reconnaissants – et aux autres personnes qui ont été blessées lors du terrible incident d'hier. Je leur souhaite à tous un rétablissement complet et rapide."

On pensait que l'hôtel abritait une centaine de demandeurs d'asile pendant la pandémie de coronavirus et des organisations caritatives ont exprimé samedi leurs préoccupations concernant les conditions et son impact sur les clients.

"On leur a effectivement dit de rester à l'intérieur de leurs hôtels pendant cette pandémie, et cela fait maintenant trois mois que cela se passe", a déclaré à l'AFP Robina Qureshi, directrice générale de Positive Action Scotland.

"Et donc ils ont été laissés dans ces conditions et le nombre de cas de personnes affirmant être suicidaires ou exprimant des pensées suicidaires ou souffrant de dépression sévère à la suite de ce verrouillage a explosé."

[ad_2]