L'ONU condamne la force excessive présumée lors des manifestations à Cuba

L'ONU condamne la force excessive présumée lors des manifestations à Cuba

GENÈVE (AFP) – Le chef des droits humains de l'ONU s'est alarmé vendredi 16 juillet de l'usage présumé d'une force excessive lors de manifestations de rue sans précédent à Cuba, exigeant que toutes les personnes détenues simplement pour avoir manifesté soient libérées.

Mme Michelle Bachelet a exhorté le gouvernement à répondre aux doléances des manifestants et a également appelé à la levée des sanctions contre l'île.

Une personne est décédée et au moins 100 personnes auraient été arrêtées depuis que des manifestations massives ont éclaté dimanche à Cuba.

"Je suis très préoccupée par l'usage présumé d'une force excessive contre des manifestants à Cuba et l'arrestation d'un grand nombre de personnes, dont plusieurs journalistes", a déclaré la Haut-commissaire des Nations Unies Michelle Bachelet dans un communiqué.

"Il est particulièrement inquiétant qu'il s'agisse d'individus prétendument détenus au secret et de personnes dont on ignore où ils se trouvent", a-t-elle déclaré, soulignant que "toutes les personnes détenues pour avoir exercé leurs droits doivent être rapidement libérées".

Les rassemblements sont les plus importants depuis la révolution cubaine des années 1950 et surviennent alors que le pays traverse sa pire crise économique en 30 ans, avec des pénuries chroniques d'électricité, de nourriture et de médicaments, tout comme il enregistre un pic d'infections à coronavirus.

Le mouvement cubain de protestation contre la liberté d'expression de San Isidro a publié lundi soir une liste de 144 personnes détenues ou signalées comme disparues à la suite des manifestations dans des dizaines de villes et villages.

Un homme de 36 ans est décédé lundi lors d'une manifestation à la périphérie de La Havane, a annoncé mardi le ministère de l'Intérieur.

"Je regrette profondément la mort d'un manifestant dans le cadre des manifestations à La Havane", a déclaré Mme Bachelet.

"Il est important qu'il y ait une enquête indépendante, transparente et efficace, et que les responsables soient tenus responsables."

Elle a également exhorté les autorités cubaines à veiller à ce que l'accès à Internet soit entièrement rétabli, après qu'il ait été coupé pendant plusieurs jours plus tôt cette semaine.

Le chef des droits de l'ONU a souligné le contexte économique difficile des manifestations, les manifestants exigeant la levée des mesures économiques qui restreignent l'accès à la nourriture, aux médicaments et aux vaccins Covid.

"J'exhorte le gouvernement à répondre aux doléances des manifestants par le dialogue, et à respecter et protéger pleinement les droits de tous les individus à se réunir pacifiquement et à la liberté d'opinion et d'expression", a-t-elle déclaré.

La Havane, sous sanctions américaines depuis 1962, a imputé cette manifestation de mécontentement à Washington poursuivant une "politique d'étouffement économique pour provoquer des troubles sociaux".

Dans sa déclaration, Mme Bachelet a réitéré son appel à la levée des sanctions unilatérales contre le pays, "compte tenu de leur impact négatif sur les droits de l'homme, y compris le droit à la santé".

Grégoire

38 ans, séparé et papa d’un petit garçon nommé Nathan je suis un journaliste de presse écrite, fortement orienté vers l’humain, l'économie et la Chine. Je suis titulaire de la carte de presse 109543, depuis 2008.

Related Posts

Israël dit à la France qu'il prend le scandale des logiciels espions au sérieux

Israël dit à la France qu'il prend le scandale des logiciels espions au sérieux

L'UE prolonge le délai pour résoudre la ligne du fonds Covid-19 en Hongrie sur la loi LGBTQ

L'UE prolonge le délai pour résoudre la ligne du fonds Covid-19 en Hongrie sur la loi LGBTQ

Exaltation et larmes alors que les pèlerins saoudiens se disputent un haj réduit

Exaltation et larmes alors que les pèlerins saoudiens se disputent un haj réduit

L'Arménie demandera un déploiement militaire russe à la frontière azerbaïdjanaise

L'Arménie demandera un déploiement militaire russe à la frontière azerbaïdjanaise

Catégories