Les îles Galapagos font état de 73 cas, la plupart à bord d’un navire

[ad_1]

QUITO (AFP) – Les îles Galapagos, en Equateur, inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco, comptent 73 cas confirmés du nouveau coronavirus, la majorité à bord d’un navire de tourisme, a indiqué mercredi 15 avril le président du conseil d’administration.

« Quarante-huit cas positifs ont été identifiés » sur les 69 personnes à bord du Flora, a déclaré à l’AFP M. Norman Wray.

M. Wray, qui dirige le Conseil du gouvernement des Galapagos, a ajouté que tous les passagers sont des membres d’équipage, car le navire n’a plus de touristes à bord.

« Au total, nous avons 73 » cas confirmés et deux décès sur l’archipel, a déclaré M. Wray.

L’Équateur a enregistré 7 858 cas et 388 décès depuis le début de la pandémie. La province de Guayas et sa capitale, la ville portuaire de Guayaquil, ont été les plus touchées, représentant environ 70 % des cas signalés depuis le 29 février.

Selon M. Wray, il y a encore 1 000 touristes aux Galapagos, dont la plupart sont des Équatoriens qui ont décidé de rester pendant le lockdown général, qui a été prolongé par le gouvernement national jusqu’au 19 avril.

Environ 1 500 autres touristes ont été évacués des îles.

Le tourisme représente 75 % des recettes de l’archipel – dont la flore et la faune sont uniques au monde – et rapporte environ 110 millions de dollars US (156,79 millions de dollars américains) par an, a déclaré M. Wray.

Le secteur du tourisme est actuellement « paralysé », et « les Galapagos traversent une grave crise », a-t-il ajouté.

L’archipel d’îles volcaniques se trouve à environ 1 000 kilomètres à l’ouest de l’Équateur.

Le naturaliste, biologiste et géologue anglais Charles Darwin a développé sa théorie de l’évolution après avoir étudié les espèces endémiques des îles Galapagos.

[ad_2]

Posted In USA