Le Canada met en garde contre l’utilisation de la chloroquine, un médicament antipaludique, comme traitement contre le coronavirus

MONTRÉAL (AFP, REUTERS) – Les autorités sanitaires canadiennes ont émis une mise en garde contre l’utilisation des antipaludéens chloroquine et hydroxychloroquine pour traiter les infections à coronavirus ou prévenir les réinfections.

« La chloroquine et l’hydroxychloroquine peuvent avoir des effets secondaires graves. Ces médicaments ne doivent être utilisés que sous la supervision d’un médecin », a déclaré l’agence de santé publique du Canada dans une note publiée samedi 25 avril sur son site web.

« Santé Canada s’inquiète du fait que certaines personnes puissent acheter et utiliser directement de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine pour prévenir ou traiter le Covid-19 », a-t-il déclaré, notant qu’elles peuvent causer « de graves problèmes de rythme cardiaque ».

L’Agence européenne des médicaments a émis jeudi un avertissement similaire concernant ces médicaments, dont le président américain Donald Trump a vanté les promesses en tant que traitement contre le coronavirus.

Pendant ce temps, le nombre total de personnes tuées par le coronavirus au Canada a augmenté de moins de 6 % pour atteindre 2 489 en une journée, ont indiqué dimanche les données officielles publiées par l’agence de santé publique.

Le nombre de personnes diagnostiquées avec le coronavirus est passé à 45 791, selon un communiqué. Samedi, il y a eu 2.350 décès et 44.364 diagnostics positifs.