L'AIEA dit que l'Iran lui a notifié son intention de mettre fin aux inspections nucléaires rapides

L'AIEA dit que l'Iran lui a notifié son intention de mettre fin aux inspections nucléaires rapides

VIENNE (REUTERS) – L'Iran a déclaré à l'organisme de surveillance nucléaire de l'ONU qu'il réduirait considérablement sa coopération avec lui dans une semaine, a montré un rapport de l'agence à ses États membres mardi 16 février, intensifiant les manifestations contre les sanctions américaines, étouffant toujours sa économie.

L'Iran a accéléré ses violations de son accord nucléaire de 2015 avec les grandes puissances ces derniers mois, en partie comme l'exige une loi adoptée en réponse au meurtre en novembre de son principal scientifique nucléaire, que Téhéran a imputé à son ennemi Israël.

Les violations ont commencé en 2019 en réponse au retrait des États-Unis de l'accord sous le président de l'époque Donald Trump, et l'Iran est maintenant bloqué dans une impasse avec l'administration du président Joe Biden sur qui devrait agir en premier pour sauver l'accord.

"L'Iran a informé l'AIEA le 15 février que le pays cesserait de mettre en œuvre des mesures de transparence volontaires dans le cadre du JCPOA à partir du 23 février, y compris le Protocole additionnel", a déclaré un communiqué de l'Agence internationale de l'énergie atomique. JCPOA est l'acronyme de Joint Comprehensive Plan of Action, le nom officiel de l'accord.

Dans le cadre de l'accord, l'Iran applique le protocole additionnel, qui accorde à l'AIEA le pouvoir d'effectuer des inspections à court préavis dans des endroits qui ne lui ont pas été déclarés. Il s’ajoute aux obligations fondamentales en vertu du soi-disant accord de garanties d’un pays avec l’AIEA. L'Iran l'a signé mais ne l'a pas ratifié.

L'AIEA a toutefois donné plus de détails sur ce que l'Iran lui avait dit, dans un rapport à ses États membres mardi vu par Reuters. Il a énuméré sept autres «mesures de transparence» que l'Iran a déclaré qu'il prévoyait de cesser de mettre en œuvre, certaines d'entre elles étant formulées de manière très similaire aux titres des sections du texte de l'accord.

«L’utilisation de technologies modernes et la présence à long terme de l’AIEA» était un élément, qui correspond étroitement à une partie de l’accord qui a augmenté le nombre d’inspecteurs désignés de l’AIEA pour l’Iran et a exigé que Téhéran autorise l’utilisation de technologies telles que la mesure en ligne de l'enrichissement d'uranium et les scellés électroniques, qui permettent un suivi à distance et en temps réel de l'activité de l'agence.

«Mesures de transparence liées à l’enrichissement» en était un autre, ressemblant à une section de l’accord qui stipule que Téhéran accordera à l’agence «un accès régulier, y compris un accès quotidien comme demandé par l’AIEA, aux bâtiments concernés de Natanz», le principal site d’enrichissement d’uranium de l’Iran.

«Compte tenu des graves conséquences de la mise en œuvre des mesures susmentionnées», le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi, a rappelé à l'Iran une offre de visite pour «trouver une solution mutuellement acceptable pour que l'agence poursuive les activités de vérification essentielles», a ajouté le rapport, faisant référence à une lettre envoyée mardi par Grossi à Téhéran.

L'Allemagne a mis en garde l'Iran contre toute obstruction aux inspections de l'AIEA, affirmant que ce serait «totalement inacceptable» et l'exhortant à renoncer à donner une chance à la diplomatie, a déclaré mardi à Reuters une source diplomatique à Berlin.

Grégoire

Grégoire

38 ans, séparé et papa d’un petit garçon nommé Nathan je suis un journaliste de presse écrite, fortement orienté vers l’humain, l'économie et la Chine. Je suis titulaire de la carte de presse 109543, depuis 2008.

Related Posts

L'UE devrait approuver les sanctions contre la répression de la Russie

L'UE devrait approuver les sanctions contre la répression de la Russie

La Grande-Bretagne a donné la priorité à la lutte contre Covid-19 à la transparence, selon le secrétaire à la Santé Hancock

La Grande-Bretagne a donné la priorité à la lutte contre Covid-19 à la transparence, selon le secrétaire à la Santé Hancock

Le Royaume-Uni rouvrira par étapes après avoir fait tomber la variante du Covid-19 en Afrique du Sud

Le Royaume-Uni rouvrira par étapes après avoir fait tomber la variante du Covid-19 en Afrique du Sud

Dans le placard, sous le matelas: des fêtards pandémiques se cachent de la police madrilène

Dans le placard, sous le matelas: des fêtards pandémiques se cachent de la police madrilène

Catégories