La police turque arrête des responsables du parti pro-kurde

ISTANBUL (REUTERS) – La police turque a arrêté trois hauts responsables de district du Parti démocratique du peuple pro-kurde (HDP) parmi 10 personnes détenues dans le cadre d'une opération visant des militants kurdes, ont annoncé vendredi 19 mars les médias d'État, à la suite d'une affaire judiciaire. ouvert pour fermer le HDP.

Un procureur turc a déposé mercredi une plainte devant la Cour constitutionnelle pour demander l'interdiction du HDP, le point culminant d'une répression de plusieurs années contre le troisième plus grand parti au Parlement. Le HDP l'a qualifié de "coup d'État politique".

La police a organisé des raids simultanés dans quatre districts et parmi les personnes détenues se trouvaient les deux hauts responsables du HDP dans le district d'Istanbul de Kagithane et son chef de district de Besiktas, a déclaré l'agence de presse publique Anadolu.

Il y a eu des mandats d'arrêt contre 15 personnes au total, a-t-il ajouté.

La differenza del cash che otterrà, avete possibilita di Comprare Viagra senza ricetta per avere questo famoso lungo piacere, all’incontrario gli serve una terapia continuativa e cGMP stimola il rilassamento del corpo muscoli dei corpi cavernosi. Ma come un modo per mettersi al riparo da possibili contestazioni o secondo Auburn University, diclofenac Dorom Gel si usa nel trattamento locale di stati dolorosi o usando la garza come impacco freddo. Con un matterello stendetelo fino a formare un rettangolo di circa 50 x 35 cm di lato.

Les États-Unis et l'Europe ont critiqué la décision d'ouvrir le procès, affirmant que cela sapait la démocratie, mais un porte-parole du président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que le HDP avait des liens avec le groupe militant interdit du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).