La Grande-Bretagne exigera une preuve de vaccination contre Covid-19 pour les clubs et les grands événements de foule: PM Johnson

[ad_1]

LONDRES (REUTERS) – Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré lundi 19 juillet qu'il ferait de la preuve de double vaccination une condition d'entrée dans les boîtes de nuit et autres lieux où de grandes foules se sont rassemblées à partir de la fin septembre.

"Je peux signifier maintenant que d'ici la fin septembre, lorsque tous les plus de 18 ans auront eu la chance d'être doublement piqués, nous prévoyons de faire de la vaccination complète la condition d'entrée dans les boîtes de nuit et autres lieux où de grandes foules se rassemblent", Johnson mentionné.

"La preuve d'un test négatif ne suffira plus."

La « journée de la liberté » de Johnson, qui a mis fin lundi à plus d'un an de restrictions de verrouillage de Covid-19 en Angleterre, a été entachée d'infections croissantes, d'avertissements de pénuries dans les supermarchés et de son propre auto-isolement forcé.

Le pari de Johnson qu'il peut faire redémarrer l'une des plus grandes économies d'Europe parce que tant de personnes sont désormais vaccinées, marque un nouveau chapitre dans la réponse mondiale au coronavirus.

Si les vaccins s'avèrent efficaces pour réduire les maladies graves et les décès alors même que les infections atteignent des niveaux records, la décision de Johnson pourrait offrir une issue à la pire crise de santé publique depuis des décennies. Sinon, d'autres blocages pourraient se profiler.

La Grande-Bretagne a enregistré lundi 39 950 nouvelles infections à coronavirus et 19 décès dans les 28 jours suivant un test positif, ont montré les données officielles du gouvernement. Cela par rapport à 48 161 cas et 25 décès signalés un jour plus tôt.

La Grande-Bretagne a le septième nombre de morts le plus élevé au monde, 128 708, et devrait bientôt avoir plus de nouvelles infections chaque jour qu'elle n'en avait au plus fort d'une deuxième vague de virus plus tôt cette année.

Mais, dépassant les pairs européens, 87% de la population adulte britannique a reçu une dose de vaccination et plus de 68% ont reçu les deux doses qui offrent une protection plus complète.

Les décès quotidiens, actuellement d'environ 40 par jour, ne sont qu'une fraction d'un pic de plus de 1 800 observé en janvier.

[ad_2]