La crise de l'eau en Iran stimule les manifestations: rapports

La crise de l'eau en Iran stimule les manifestations: rapports

DUBAI (REUTERS) – Des manifestations de rue ont éclaté du jour au lendemain à cause de graves pénuries d'eau dans le sud-ouest de l'Iran, riche en pétrole, selon des médias iraniens et des vidéos publiées sur les réseaux sociaux vendredi 16 juillet, alors que le pays fait face à sa pire sécheresse depuis 50 ans.

Des vidéos montraient des manifestants mettant le feu à des pneus pour bloquer une route et des forces de sécurité tentaient de disperser la foule alors que des coups de feu se faisaient entendre.

Reuters n'a pas pu vérifier de manière indépendante l'authenticité des vidéos.

"La télévision d'État devrait rapporter ce que nous disons et montrer l'image des buffles qui ont péri par manque d'eau", a déclaré un manifestant âgé sur une vidéo diffusée par le site d'information régional Asrejonoob.

En mai, le ministre iranien de l'Énergie, Reza Ardakanian, a mis en garde contre les pénuries d'eau cet été, affirmant que cette année était « l'une des plus sèches depuis 50 ans ».

Les pénuries d'eau ont entraîné des pannes d'électricité et il y a eu des marches de protestation dans plusieurs villes la semaine dernière.

Lors de certaines manifestations, les gens ont exprimé leur colère contre le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, scandant « Mort au dictateur » et « Mort à Khamenei ».

Ces dernières semaines, des milliers de travailleurs du secteur énergétique clé de l'Iran ont organisé des manifestations, recherchant de meilleurs salaires et conditions de travail dans les gisements de gaz du sud et dans certaines raffineries des grandes villes.

L'économie iranienne a chuté en raison de l'impact des sanctions américaines et de la pandémie de Covid-19. Nulle part au Moyen-Orient n'a été plus durement touchée par le virus que l'Iran.

Les protestations des travailleurs et des retraités sont presque incessantes depuis des mois, avec un mécontentement croissant contre une économie qui souffre d'une inflation de plus de 50 pour cent, d'un chômage élevé, certains travailleurs se plaignant que leurs salaires ne sont pas payés.

Grégoire

38 ans, séparé et papa d’un petit garçon nommé Nathan je suis un journaliste de presse écrite, fortement orienté vers l’humain, l'économie et la Chine. Je suis titulaire de la carte de presse 109543, depuis 2008.

Related Posts

Israël dit à la France qu'il prend le scandale des logiciels espions au sérieux

Israël dit à la France qu'il prend le scandale des logiciels espions au sérieux

L'UE prolonge le délai pour résoudre la ligne du fonds Covid-19 en Hongrie sur la loi LGBTQ

L'UE prolonge le délai pour résoudre la ligne du fonds Covid-19 en Hongrie sur la loi LGBTQ

Exaltation et larmes alors que les pèlerins saoudiens se disputent un haj réduit

Exaltation et larmes alors que les pèlerins saoudiens se disputent un haj réduit

L'Arménie demandera un déploiement militaire russe à la frontière azerbaïdjanaise

L'Arménie demandera un déploiement militaire russe à la frontière azerbaïdjanaise

Catégories