Jourova dénonce la « dépendance morbide » de l’Europe aux produits pharmaceutiques chinois et indiens

Lors d’un débat télévisé dans sa République tchèque natale, Vera Jourova, commissaire européenne aux valeurs et à la transparence, a vivement critiqué la dépendance quasi totale de l’UE vis-à-vis de la Chine et de l’Inde pour les fournitures médicales.

« Cette crise a révélé notre dépendance morbide envers la Chine et l’Inde en ce qui concerne les produits pharmaceutiques », a déclaré Mme Jourova avant d’ajouter que ce statut est un coup pour l’UE et « doit changer ».

« Nous allons évaluer les chaînes d’approvisionnement […] et essayer de les diversifier et, idéalement, de produire autant de choses que possible en Europe, a ajouté Mme Jourova.

Mme Jourova a souligné que la pandémie de coronavirus était « une grande leçon pour l’Europe » et que l’organe exécutif de l’UE est en train d’élaborer un plan stratégique qui sera soumis au Parlement européen et aux dirigeants de l’UE d’ici la fin avril.

Une décision sur les fournitures médicales et la proposition connexe de la Commission sur la manière de localiser la chaîne d’approvisionnement européenne seront liées au cadre financier pluriannuel du bloc pour 2021-2027, a déclaré Mme Jourova.

Mme Jourova n’a fourni aucun détail sur ce qui serait inclus dans le plan stratégique de l’UE pour l’après-pandémie.