Hydrogen Europe fait flotter le plan vert COVID-19

Hydrogen Europe fait flotter le plan vert COVID-19

Avec la pandĂ©mie de coronavirus et la fermeture de grandes parties de l’Ă©conomie europĂ©enne, l’initiative 2x40GW sur l’hydrogĂšne vert peut servir de modĂšle pour une plus grande relance de l’UE, a dĂ©clarĂ© le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral d’Hydrogen Europe Jorgo Chatzimarkakis a dĂ©clarĂ© Ă  Nouvelle Europe le 16 avril.

L’initiative « HydrogĂšne vert 2x40GW » vise Ă  promouvoir une augmentation massive de la production d’Ă©lectrolyseurs au sein de l’UE afin de soutenir la production d’hydrogĂšne vert.

En annonçant la publication de ce document, M. Chatzimarkakis a dĂ©clarĂ© Ă  Nouvelle Europe que l’initiative 2×40 GW peut ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme un « grand atout » pour la mise en Ɠuvre du Green Deal de l’UE. « Ce que nous prĂ©voyons ici, c’est qu’en gros, le plan Marshall d’aujourd’hui serait le Green Deal. Ainsi, un contrat post-corona devrait Ă©galement ĂȘtre un contrat climatique – donc, un contrat climatique CCC-Corona – et le Green Deal tel que prĂ©vu est un assez bon projet Ă  considĂ©rer comme un plan Marshall », a-t-il dĂ©clarĂ©, ajoutant qu’il doit ĂȘtre fait correctement et que l’initiative 2x40GW sur l’hydrogĂšne vert figurerait en bonne place dans le Green Deal parmi d’autres initiatives et d’autres technologies. « Donc, d’une part, vous avez la partie industrielle et, d’autre part, vous avez l’environnement lĂ©gislatif qu’il vous faut pour crĂ©er et qui permettrait ensuite de l’intensifier », a dĂ©clarĂ© M. Chatzimarkakis.

Vice-prĂ©sident exĂ©cutif de la Commission europĂ©enne Frans Timmermans a dĂ©clarĂ©, lors d’une rĂ©cente discussion avec l’industrie de l’hydrogĂšne, le soutien pour faire de « cette initiative un succĂšs ».

L’initiative 2x40GW sur l’hydrogĂšne vert prĂ©sente les prochaines Ă©tapes concrĂštes pour Ă©tayer un dĂ©ploiement industriel concret. Une feuille de route pour une capacitĂ© d’Ă©lectrolyse de 40 GW dans l’UE d’ici 2030 montre un marchĂ© captif de 6 GW (production d’hydrogĂšne sur le lieu de la demande) et un marchĂ© de l’hydrogĂšne de 34 GW (production d’hydrogĂšne Ă  proximitĂ© de la ressource), a dĂ©clarĂ© Hydrogen Europe.

Une feuille de route pour une capacitĂ© d’Ă©lectrolyse de 40 GW en Afrique du Nord et en Ukraine d’ici 2030 prĂ©voit une production d’hydrogĂšne de 7,5 GW pour le marchĂ© intĂ©rieur et une capacitĂ© de production d’hydrogĂšne de 32,5 GW pour l’exportation. Si un marchĂ© des Ă©lectrolyseurs de 2×40 GW en 2030 est rĂ©alisĂ© parallĂšlement Ă  la capacitĂ© supplĂ©mentaire requise en matiĂšre d’Ă©nergie renouvelable, l’hydrogĂšne renouvelable deviendra compĂ©titif en termes de coĂ»ts par rapport Ă  l’hydrogĂšne fossile (gris). En rĂ©alisant une capacitĂ© d’Ă©lectrolyse de 2×40 GW, produisant de l’hydrogĂšne vert, environ 82 millions de tonnes d’Ă©missions de CO2 par an pourraient ĂȘtre Ă©vitĂ©es dans l’UE, a dĂ©clarĂ© Hydrogen Europe.

M. Chatzimarkakis a dĂ©clarĂ© Ă  la Nouvelle Europe que le plan avait Ă©tĂ© mis en place avant la pandĂ©mie de COVID-19. Cependant, avec la crise du coronavirus et la fermeture de grandes parties de l’Ă©conomie et aussi avec le danger de perdre les aspects innovants d’une valeur vers l’hydrogĂšne, ce plan devient comme un tremplin pour un plan de relance plus important. « Il s’agit d’un plan trĂšs concret sur la maniĂšre d’intensifier, de faire monter en puissance des technologies innovantes mais aussi durables qui, dans le mĂȘme temps, garantissent le bon fonctionnement de notre systĂšme Ă©nergĂ©tique et la crĂ©ation de nouveaux emplois et nous permettent de remplir les critĂšres de l’accord de Paris. C’est donc une situation gagnant-gagnant-gagnant », a-t-il dĂ©clarĂ©. « Mais aprĂšs la pause de la couronne, il faut un moment pour fixer le cap et ce moment sera trĂšs bientĂŽt et ce plan dĂ©crit ce qui se passerait aprĂšs que vous ayez appuyĂ© sur ce bouton », a dĂ©clarĂ© M. Chatzimarkakis.

« C’est une feuille de route pour les 10 prochaines annĂ©es et il est prĂ©vu que 40GW soient en Europe essentiellement dĂ©centralisĂ©s – certains centralisĂ©s mais la plupart dĂ©centralisĂ©s. Nous avons dĂ©jĂ  50 projets de conversion de l’Ă©nergie en gaz dans des pays comme l’Allemagne. Donc, 50, ce qui est considĂ©rable mais, bien sĂ»r, il y en a des plus petits. Et la dimension extĂ©rieure europĂ©enne : le Maroc, ou disons, l’Afrique du Nord, la pĂ©ninsule arabique et aussi l’Ukraine. Il s’agit plutĂŽt d’une usine Ă  hydrogĂšne. Il s’agit d’une production d’hydrogĂšne trĂšs centralisĂ©e, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et bon marchĂ©. Et puis, bien sĂ»r, elle doit ĂȘtre expĂ©diĂ©e ou dissipĂ©e par pipeline vers l’Europe. Il s’agira donc d’hydrogĂšne importĂ©. Toutefois, il s’agit de volumes plus importants et plus centraux », a-t-il dĂ©clarĂ©.

En ce qui concerne le secteur des Ă©lectrolyseurs, M. Chatzimarkakis a dĂ©clarĂ© que l’hydrogĂšne vert ne deviendra Ă©conomiquement viable que lorsque les conditions cadres auront changĂ©. « Si vous voulez faire monter en puissance l’hydrogĂšne vert, vous devez disposer de la technologie de l’Ă©lectrolyseur. Vous devez construire des Ă©lectrolyseurs et c’est un domaine dans lequel l’Europe est en tĂȘte », a-t-il dĂ©clarĂ© et ajoutĂ© : « IdĂ©alement, en dĂ©veloppant cette industrie, vous soutiendriez beaucoup l’industrie europĂ©enne des Ă©lectrolyseurs. Et ce ne sont pas seulement les start-ups et les PME, certaines d’entre elles sont des entreprises assez importantes comme Siemens ou le leader mondial du marchĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent, Thyssenkrupp, donc ce sont des entreprises bien connues qui vont maintenant entrer dans de nouveaux domaines, ce qui est trĂšs bien.

suivre sur twitter @energyinsider

Grégoire

Grégoire

38 ans, sĂ©parĂ© et papa d’un petit garçon nommĂ© Nathan je suis un journaliste de presse Ă©crite, fortement orientĂ© vers l’humain, l'Ă©conomie et la Chine. Je suis titulaire de la carte de presse 109543, depuis 2008.

Related Posts

L'OMS dit qu'elle enquĂȘte sur un groupe potentiel de cas de Covid-19 parmi le personnel

L'OMS dit qu'elle enquĂȘte sur un groupe potentiel de cas de Covid-19 parmi le personnel

L'Allemagne Merkel Ă©choue dans son nouvel appel d'offres alors que les infections Ă  coronavirus se stabilisent

L'Allemagne Merkel Ă©choue dans son nouvel appel d'offres alors que les infections Ă  coronavirus se stabilisent

Les baleines à bosse se déplacent vers le nord probablement en raison de la chaleur des océans

Les baleines à bosse se déplacent vers le nord probablement en raison de la chaleur des océans

L'Angleterre pourrait avoir besoin de restrictions sévÚres contre les coronavirus aprÚs le verrouillage, selon un conseiller

L'Angleterre pourrait avoir besoin de restrictions sévÚres contre les coronavirus aprÚs le verrouillage, selon un conseiller

Catégories