L’OMS avertit que l’Europe est toujours en danger alors que les pays assouplissent les mesures de lutte contre le virus

L’OMS avertit que l’Europe est toujours en danger alors que les pays assouplissent les mesures de lutte contre le virus

Alors que le nombre de cas confirmĂ©s de coronavirus en Europe avoisine le million, les pays devraient ĂȘtre prudents lorsqu’ils envisagent d’assouplir les mesures de confinement, a mis en garde jeudi l’Organisation mondiale de la santĂ©.

S’exprimant lors d’une sĂ©ance d’information en ligne, le directeur europĂ©en de l’OMS Hans Kluge a dĂ©clarĂ© qu’au cours des dix derniers jours, le nombre de cas de coronavirus signalĂ©s en Europe a presque doublĂ© pour atteindre prĂšs d’un million, ce qui signifie qu’environ la moitiĂ© de la charge mondiale de la pandĂ©mie de COVID-19 se trouve en Europe.

« Les nuages de cette pandémie pÚsent toujours lourdement sur la région européenne », a-t-il déclaré.

L’Europe est le continent le plus durement touchĂ© par l’Ă©pidĂ©mie de coronavirus, avec 957 551 cas de coronavirus et 91 978 dĂ©cĂšs au 17 avril, selon un dĂ©compte du Centre europĂ©en de prĂ©vention et de contrĂŽle des maladies (ECDC).

Les pays qui comptent le plus grand nombre de dĂ©cĂšs liĂ©s aux coronavirus sont l’Italie avec 22 172, l’Espagne avec 19 130, la France avec 17 920, le Royaume-Uni avec 13 729 et la Belgique avec 4 857 dĂ©cĂšs.

Depuis l’apparition du COVID-19, plus de deux millions de personnes ont Ă©tĂ© infectĂ©es par la maladie dans le monde et plus de 145 000 en sont mortes.

Alors que plusieurs pays ont dĂ©jĂ  annoncĂ© des plans pour commencer Ă  lever le verrouillage du coronavirus, dont l’Allemagne, le Danemark et l’Espagne, le directeur rĂ©gional de l’OMS a dĂ©clarĂ© qu’il Ă©tait essentiel de comprendre la complexitĂ© et l’incertitude d’une telle transition.

« Les gens se demandent à juste titre : combien devons-nous supporter ? Et pour combien de temps ? En réponse, nous, les gouvernements et les autorités sanitaires, devons trouver des réponses pour déterminer quand, dans quelles conditions et comment nous pouvons envisager une transition sûre », a-t-il noté.

M. Kluge a dĂ©clarĂ© qu’avant de prendre des mesures pour allĂ©ger les mesures de confinement, les pays devraient d’abord s’assurer, entre autres, que la transmission du virus est sous contrĂŽle, que les risques d’Ă©pidĂ©mie sont minimisĂ©s et que les systĂšmes de santĂ© ont la capacitĂ© d’identifier, de tester, de tracer et d’isoler les cas de COVID-19.

Nous restons dans l’Ɠil de la tempĂȘte », a-t-il averti, ajoutant que les prochaines semaines seront « critiques » pour l’Europe.

Grégoire

Grégoire

38 ans, sĂ©parĂ© et papa d’un petit garçon nommĂ© Nathan je suis un journaliste de presse Ă©crite, fortement orientĂ© vers l’humain, l'Ă©conomie et la Chine. Je suis titulaire de la carte de presse 109543, depuis 2008.

Related Posts

La Grande-Bretagne évalue le verrouillage du coronavirus à Londres dans le pire des cas: médias

La Grande-Bretagne évalue le verrouillage du coronavirus à Londres dans le pire des cas: médias

Deux ans aprĂšs la catastrophe, l'Italie voit de l'espoir dans le nouveau pont de GĂȘnes

Deux ans aprĂšs la catastrophe, l'Italie voit de l'espoir dans le nouveau pont de GĂȘnes

Des dizaines de policiers blessés lors des manifestations à Berlin contre les bordures du Covid-19

Des dizaines de policiers blessés lors des manifestations à Berlin contre les bordures du Covid-19

La Chine abandonne la voie de l'ouverture, dit la Suisse

La Chine abandonne la voie de l'ouverture, dit la Suisse

Catégories