Le moyen le plus rapide de relancer l’économie européenne est de relancer le commerce

Le moyen le plus rapide de relancer l’économie européenne est de relancer le commerce

La crise économique à venir, une fois le coronavirus éliminé, est considérée comme l’une des pires de l’histoire de l’humanité. Des millions d’emplois sont en jeu et, de ce fait, les moyens de subsistance de millions d’autres sont également en jeu. Afin de maintenir l’économie à flot, nous devons prendre des mesures drastiques et trouver des solutions qui maintiennent le cycle sans fin de l’offre et de la demande.

Une solution dont on n’a pas parlé autant qu’elle devrait l’être est la nécessité d’ouvrir le commerce. Comme la reprise sera sans doute lente dans le secteur industriel européen, nous devrions envisager de faciliter les exportations vers le reste du monde et, si le besoin s’en fait sentir, les importations également.

L’Union européenne devrait examiner comment elle peut étendre sa capacité de libre-échange. Dans l’état actuel des choses, l’Europe continue de se cacher derrière des barrières tarifaires élevées qui rendent les importations en provenance de l’extérieur de l’Europe difficiles, ainsi que les exportations encore plus difficiles. La Commission européenne devrait chercher à savoir où elle peut lever ces barrières afin de soutenir les industries clés, notamment en ce qui concerne les matières premières.

Il n’y a aucune raison que cela ne se produise pas : l’UE a déjà supprimé les droits de douane sur les produits médicaux entrant en Europe. Pourquoi ne pas l’étendre à d’autres biens et services nécessaires pour accélérer la reprise jusqu’à ce que l’Europe atteigne un point où elle a atteint sa capacité d’avant la crise. On peut considérer qu’il s’agit d’une grande expérience pour ramener l’Europe vers ses racines en tant que bloc de puissance commerciale libre.

Une vue du porte-conteneurs COSO Shipping Nebula dans le port d’Anvers. EPA-EFE//STEPHANIE LECOCQ

En outre, elle permettrait de réduire considérablement les coûts des entreprises qui dépendent de composants provenant de l’extérieur de l’UE et donnerait aux chaînes d’approvisionnement une chance de se rétablir. Les entreprises européennes auront également besoin de temps pour rattraper leur retard sur les commandes en cours, ce qui leur apportera aussi un certain soulagement. En fait, cela crée une concurrence accrue qui fera avancer l’économie.

Cela donnera également à l’Europe une chance de diversifier ses partenaires commerciaux, pour enfin mettre fin à sa dépendance excessive vis-à-vis de la Chine et placer l’Europe au centre du monde globalisé. Bien sûr, d’autres mesures doivent être prises parallèlement, mais l’histoire a toujours montré que les approches économiques libéralisées donnent les meilleurs résultats.

Cette position en faveur du libre-échange nécessite une clarification concernant l’agriculture. Les exigences auxquelles sont soumises les productions agricoles et animales européennes, et donc leur augmentation de coût, nécessitent parfois de se protéger et de ne pas accepter la concurrence déloyale des pays tiers dans le cadre du libre-échange qui peut ruiner notre agriculture. Mais, c’est un sujet pour un autre article.

Julien

Julien

35 ans, marié et papa d’une petite fille nommé Léa, je suis un journaliste de presse écrite, fortement orienté vers l’humain, l'économie et l'Afrique. Je suis titulaire de la carte de presse 106530, depuis 2005.

Related Posts

Le président Macron laisse tomber l'idée d'une flèche moderne pour Notre Dame alors que la France procède à sa restauration

Le président Macron laisse tomber l'idée d'une flèche moderne pour Notre Dame alors que la France procède à sa restauration

Le Premier ministre britannique Johnson interdira les promotions des supermarchés sur les aliments malsains: Médias

Le Premier ministre britannique Johnson interdira les promotions des supermarchés sur les aliments malsains: Médias

L'Italie interdit l'entrée de 13 pays dont le Brésil pour virus

L'Italie interdit l'entrée de 13 pays dont le Brésil pour virus

Le pape condamne «l'enfer» des camps de détention pour migrants en Libye

Le pape condamne «l'enfer» des camps de détention pour migrants en Libye

Catégories