Le conducteur qui a percuté la police de Paris a prêté allégeance à l’ISIS, selon le procureur

Le conducteur qui a percuté la police de Paris a prêté allégeance à l’ISIS, selon le procureur

PARIS (REUTERS) – Le conducteur qui a percuté sa voiture sur deux motards de la police dans la banlieue parisienne avait prêté allégeance à l’État islamique en Irak et en Syrie (ISIS), a déclaré le procureur français chargé de la lutte antiterroriste, mardi 28 avril.

Un Français de 29 ans a été arrêté sur les lieux de l’attentat de lundi, qui s’est produit dans la banlieue de Colombes, au nord-ouest de la ville, et était en détention, selon le communiqué du procureur.

Les officiers étaient à l’arrêt et effectuaient des contrôles de routine lorsqu’ils ont été percutés par une BMW noire.

Selon une source policière, les deux policiers ont eu les deux jambes cassées.

L’un d’entre eux a également eu le poignet cassé et a subi un grave traumatisme à la tête.

Une lettre contenant une promesse de loyauté envers l’ISIS a été trouvée dans la voiture du suspect, ainsi qu’un couteau, a déclaré le procureur.

Il n’a pas précisé s’il avait été formellement inculpé.

L’homme, qui n’a pas été nommé, n’était pas connu des services de renseignement auparavant, selon la déclaration du ministère.

Une source policière a déclaré que l’homme n’avait pas de condamnations récentes.

Une source judiciaire a déclaré à Reuters que le suspect vivait à Colombes, à environ 500m de l’endroit où l’attaque a eu lieu.

Les images de la scène sur le site du quotidien Le Parisien montrent une moto de police prise en sandwich entre les capots froissés d’une voiture de police et la BMW. Les débris d’un deuxième vélo gisaient sur la route.

La France a connu une vague d’attentats de la part de militants islamistes ces dernières années.

Le 13 novembre 2015, des attentats à la bombe et des fusillades au théâtre Bataclan et sur d’autres sites en région parisienne ont fait 130 morts. En juillet 2016, un militant islamiste a conduit un camion à travers la foule qui célébrait le jour de la Bastille à Nice, tuant 86 personnes.

Grégoire

Grégoire

38 ans, séparé et papa d’un petit garçon nommé Nathan je suis un journaliste de presse écrite, fortement orienté vers l’humain, l'économie et la Chine. Je suis titulaire de la carte de presse 109543, depuis 2008.

Related Posts

Signaler les noms et les pays honteux avec Big Tobacco

Signaler les noms et les pays honteux avec Big Tobacco

Le haut responsable palestinien Saeb Erekat «  critique '' du coronavirus: hôpital

Le haut responsable palestinien Saeb Erekat «  critique '' du coronavirus: hôpital

L'OMS dit qu'elle enquête sur un groupe potentiel de cas de Covid-19 parmi le personnel

L'OMS dit qu'elle enquête sur un groupe potentiel de cas de Covid-19 parmi le personnel

L'Allemagne Merkel échoue dans son nouvel appel d'offres alors que les infections à coronavirus se stabilisent

L'Allemagne Merkel échoue dans son nouvel appel d'offres alors que les infections à coronavirus se stabilisent

Catégories