La Turquie met en garde contre les attaques contre sa présence en Libye

La Turquie met en garde contre les attaques contre sa présence en Libye

ANKARA (REUTERS) – La Turquie a averti jeudi (21 mai) que les attaques contre ses intĂ©rĂȘts en Libye par les forces du commandant militaire Khalifa Haftar auront « de trĂšs graves consĂ©quences », aprĂšs les avancĂ©es du gouvernement du pays soutenu par la Turquie.

Ankara a fourni un soutien militaire au gouvernement d’accord national (GNA) internationalement reconnu en Libye, qui se bat pour repousser une offensive d’un an des forces de M. Haftar pour prendre le contrĂŽle de la capitale Tripoli.

Le porte-parole du ministĂšre turc des affaires Ă©trangĂšres, Hami Aksoy, a dĂ©clarĂ© que l’armĂ©e nationale libyenne (LNA) de M. Haftar avait reçu des avions de guerre avec un « soutien Ă©tranger » et qu’elle avait jurĂ© de cibler les positions turques en Libye avec une campagne aĂ©rienne.

« Si les intĂ©rĂȘts turcs en Libye sont visĂ©s, cela aura des consĂ©quences trĂšs graves », a dĂ©clarĂ© M. Aksoy. Le porte-parole prĂ©sidentiel Ibrahim Kalin aurait dĂ©clarĂ©, selon la chaĂźne de tĂ©lĂ©vision NTV, que les attaques contre les positions turques entraĂźneraient de lourdes reprĂ©sailles.

Dans ce qui pourrait ĂȘtre leur plus importante avancĂ©e depuis prĂšs d’un an, la GNA a pris le contrĂŽle de la base aĂ©rienne de Watiya au sud-ouest de Tripoli lundi.

La LNA de M. Haftar, soutenue par les Émirats arabes unis, l’Égypte et la Russie, n’a pas Ă©tĂ© en mesure de faire des progrĂšs significatifs depuis le dĂ©but de sa campagne. Mais elle contrĂŽle toujours l’est et le sud de la Libye, y compris la plupart des installations pĂ©troliĂšres du pays, ainsi que la ville de Syrte, au centre du littoral mĂ©diterranĂ©en de la Libye.

Les liens de la Turquie avec les EAU et l’Égypte sont trĂšs tĂ©nus depuis des annĂ©es.

Elle a accusé Abou Dhabi de semer le chaos dans la région par ses interventions en Libye et au Yémen, et a demandé à la Russie de cesser de soutenir M. Haftar.

Grégoire

Grégoire

38 ans, sĂ©parĂ© et papa d’un petit garçon nommĂ© Nathan je suis un journaliste de presse Ă©crite, fortement orientĂ© vers l’humain, l'Ă©conomie et la Chine. Je suis titulaire de la carte de presse 109543, depuis 2008.

Related Posts

NumĂ©ro 0091 : Une nouvelle vie pour les bourses d’Europe de l’Est (Ă©dition imprimĂ©e)

NumĂ©ro 0091 : Une nouvelle vie pour les bourses d’Europe de l’Est (Ă©dition imprimĂ©e)

Coronavirus : le Premier ministre britannique Johnson accepte la frustration du public concernant les rĂšgles d’assouplissement du verrouillage

Coronavirus : le Premier ministre britannique Johnson accepte la frustration du public concernant les rĂšgles d’assouplissement du verrouillage

IsraĂ«l honore l’envoyĂ© chinois dĂ©cĂ©dĂ© avant son rapatriement

IsraĂ«l honore l’envoyĂ© chinois dĂ©cĂ©dĂ© avant son rapatriement

Les Russes vérifient le statut des coronavirus alors que Moscou procÚde à des tests de masse

Les Russes vérifient le statut des coronavirus alors que Moscou procÚde à des tests de masse

Catégories