Des meurtres d'hommes d'affaires chinois attisent les tensions en Zambie

Des meurtres d'hommes d'affaires chinois attisent les tensions en Zambie

LUSAKA (AFP) – Le meurtre brutal de trois chefs d'usine chinois en Zambie, qui auraient Ă©tĂ© tuĂ©s par des employĂ©s mĂ©contents ce week-end, a ravivĂ© les tensions concernant la forte prĂ©sence de la Chine dans le pays.

La presse locale a rapporté que les trois victimes, retrouvées mortes dans leur usine incendiée, avaient été tuées par des employés lésés de leur entreprise textile à Makeni, une banlieue de la capitale Lusaka.

La porte-parole de la police, Esther Katongo, a dĂ©clarĂ© mercredi que les enquĂȘtes avaient jusqu'Ă  prĂ©sent menĂ© Ă  l'arrestation de deux suspects, signalant Ă©galement qu'ils avaient "rĂ©cupĂ©rĂ© le troisiĂšme corps du ressortissant chinois assassinĂ© Ă  Makeni".

"En tant que gouvernement, nous sommes attristés par le meurtre et c'est regrettable, c'est barbare et je suis certain que la police sera au top", a déclaré à l'AFP le ministre des Affaires étrangÚres Joseph Malanji.

"C'est l'anarchie."

Ces assassinats surviennent aprĂšs une campagne du maire de Lusaka, Miles Sampa, pour fermer des entreprises appartenant Ă  des Chinois, notamment des salons de coiffure et des restaurants, aprĂšs que des habitants se soient plaints de discrimination.

Le maire a également ciblé sa croisade sur un certain nombre d'autres entreprises chinoises, les fustigeant pour utiliser l'anglais et cesser d'employer uniquement des ressortissants chinois, affirmant que "l'apartheid" avait pris fin il y a longtemps.

Ses altercations avec les Chinois sont devenues virales sur les réseaux sociaux, incitant certains responsables gouvernementaux à dénoncer son action, mais il a remporté les éloges de nombreux Zambiens.

Mercredi, M. Sampa a présenté ses excuses aux ressortissants chinois en Zambie pour ses actions, déclarant: "J'accepte mon erreur de jugement".

Le militant zambien des droits humains Brebner Changala a mis en garde contre de nouvelles répercussions car les travailleurs ne se sentaient pas protégés des employeurs chinois qui "veulent se comporter comme s'ils étaient les propriétaires du pays".

"Les syndicats et le ministÚre du Travail qui sont censés les protéger ne le sont pas et doivent donc se défendre et se défendre", a déclaré à l'AFP M. Changala.

Selon une Ă©tude de la population mondiale des Nations Unies 2019, environ 80 000 ressortissants chinois vivent en Zambie.

La Chine est le plus grand investisseur étranger dans le pays sans littoral, ayant construit des aéroports, des routes, des écoles, des usines et des postes de police, fomentant le sentiment anti-chinois, la Zambie étant désormais fortement endettée envers Pékin.

Grégoire

Grégoire

38 ans, sĂ©parĂ© et papa d’un petit garçon nommĂ© Nathan je suis un journaliste de presse Ă©crite, fortement orientĂ© vers l’humain, l'Ă©conomie et la Chine. Je suis titulaire de la carte de presse 109543, depuis 2008.

Related Posts

Un cycliste sud-coréen autour du monde bloqué et méprisé en Guinée

Un cycliste sud-coréen autour du monde bloqué et méprisé en Guinée

L'un des hommes les plus ùgés du monde, Fredie Blom, célÚbre son 116e anniversaire en Afrique du Sud

L'un des hommes les plus ùgés du monde, Fredie Blom, célÚbre son 116e anniversaire en Afrique du Sud

L'un des hommes les plus ùgés du monde célÚbre son 116e anniversaire

L'un des hommes les plus ùgés du monde célÚbre son 116e anniversaire

La France arrĂȘte le «  financier '' fugitif du gĂ©nocide au Rwanda

La France arrĂȘte le «  financier '' fugitif du gĂ©nocide au Rwanda

Catégories