Coronavirus : l’Italie rouvre aux touristes en juin sans quarantaine

Coronavirus : l’Italie rouvre aux touristes en juin sans quarantaine

ROME – L’Italie va rouvrir aux touristes Ă  partir du dĂ©but du mois prochain et mettre fin Ă  une pĂ©riode de quarantaine obligatoire de 14 jours, a dĂ©clarĂ© hier le gouvernement, qui a accĂ©lĂ©rĂ© sa sortie du confinement du coronavirus.

Le Premier ministre Giuseppe Conte a imposĂ© une fermeture dĂ©but mars pour contrer la pandĂ©mie qui a jusqu’Ă  prĂ©sent tuĂ© plus de 31 600 personnes en Italie.

Cette fermeture a mis fin Ă  toute activitĂ© de vacances dans un pays fortement dĂ©pendant de l’industrie du tourisme.

À partir du 3 juin, tous les visiteurs seront autorisĂ©s Ă  entrer sans obligation de s’isoler pendant deux semaines.

Les mouvements vers et depuis l’Ă©tranger peuvent ĂȘtre limitĂ©s par un dĂ©cret rĂ©gional « en relation avec des Ă©tats et territoires spĂ©cifiques, conformĂ©ment aux principes d’adĂ©quation et de proportionnalitĂ© au risque Ă©pidĂ©miologique », a dĂ©clarĂ© le gouvernement italien.

La GrĂšce a Ă©galement dĂ©clarĂ© qu’elle rouvrirait certaines liaisons aĂ©riennes et maritimes Ă  partir de demain, alors qu’elle commence Ă  sortir de son isolement, dans l’espoir que le Covid-19 soit suffisamment sous contrĂŽle pour permettre aux touristes d’entrer.

Certains transporteurs europĂ©ens ont annoncĂ© qu’ils allaient reprendre certains vols vers des pays de l’Union europĂ©enne. Air France a dĂ©clarĂ© qu’elle reprendrait les liaisons Paris-AthĂšnes Ă  partir de samedi.

Les pays agissent avec prudence, car ils rĂ©flĂ©chissent Ă  la mesure dans laquelle ils peuvent ouvrir leurs frontiĂšres sans risquer une nouvelle vague d’infections.

Dans un apparent recul par rapport Ă  une position antĂ©rieure, le gouvernement britannique a dĂ©clarĂ© vendredi qu’aucune exemption n’a Ă©tĂ© accordĂ©e aux voyageurs français arrivant au Royaume-Uni de ses nouvelles rĂšgles de quarantaine de deux semaines proposĂ©es.

Cela contredit une déclaration conjointe antérieure des gouvernements français et britannique selon laquelle une exception serait faite pour les voyageurs arrivant de France.

En Asie, le ministĂšre indonĂ©sien de la santĂ© a annoncĂ© vendredi que tous les IndonĂ©siens et les ressortissants Ă©trangers entrant dans le pays devront prĂ©senter un certificat de santĂ© du pays d’origine, certifiant un rĂ©sultat nĂ©gatif au test Covid-19, a rapportĂ© M. Antara.

Les responsables de la santĂ© aux points d’entrĂ©e effectueront Ă©galement des contrĂŽles sanitaires, en dĂ©livrant une carte d’alerte sanitaire aux voyageurs qui ont passĂ© le contrĂŽle et ont un rĂ©sultat nĂ©gatif au test Covid-19. Ces voyageurs devront ensuite s’isoler pendant 14 jours, et les citoyens indonĂ©siens devront se prĂ©senter au chef de leur quartier.

Les visiteurs qui n’ont pas de certificat de santĂ© seront soumis Ă  un test de dĂ©pistage du Covid-19 au point d’entrĂ©e.

Vendredi, la Gazette royale de ThaĂŻlande a annoncĂ© que la Chine, la CorĂ©e du Sud, Hong Kong et Macao allaient ĂȘtre retirĂ©s de sa liste de « zones de maladies dangereuses » d’hier.

Toutefois, la ThaĂŻlande a prolongĂ© hier l’interdiction des vols internationaux de passagers jusqu’Ă  la fin du mois prochain, a dĂ©clarĂ© l’autoritĂ© de rĂ©gulation de l’aviation du pays, ce qui signifie que les vols en provenance de Chine, de CorĂ©e du Sud, de Hong Kong et de Macao vers la ThaĂŻlande sont toujours interdits.

À Singapour, des discussions sur la levĂ©e des restrictions de voyage entre la RĂ©publique et d’autres pays sont Ă©galement en cours, mais il est trop tĂŽt pour dire avec quels pays ces restrictions seront d’abord assouplies.

Le ministre du dĂ©veloppement national, Lawrence Wong, a dĂ©clarĂ© vendredi que l’assouplissement des restrictions doit se faire de maniĂšre sĂ»re et contrĂŽlĂ©e.

Alors que les pays Ă©laborent des plans de rĂ©ouverture des frontiĂšres et des entreprises, les compagnies aĂ©riennes s’attendent Ă  un retour d’une partie du trafic de passagers, mais savent aussi qu’elles doivent s’adapter Ă  la demande.

Singapore Airlines a annoncĂ© jeudi sa premiĂšre perte annuelle, de 212 millions de dollars, en citant les mauvais paris sur la couverture du carburant et l’effondrement de la demande provoquĂ© par la pandĂ©mie.

REUTERS, AGENCE FRANCE-PRESSE, XINHUA

Grégoire

Grégoire

38 ans, sĂ©parĂ© et papa d’un petit garçon nommĂ© Nathan je suis un journaliste de presse Ă©crite, fortement orientĂ© vers l’humain, l'Ă©conomie et la Chine. Je suis titulaire de la carte de presse 109543, depuis 2008.

Related Posts

Environ 500 employés d'Airbus en quarantaine aprÚs l'épidémie de Covid-19 à Hambourg

Environ 500 employés d'Airbus en quarantaine aprÚs l'épidémie de Covid-19 à Hambourg

Accueil cool pour le président américain Biden dans le Golfe au milieu d'une politique iranienne incertaine

Accueil cool pour le président américain Biden dans le Golfe au milieu d'une politique iranienne incertaine

La Russie fait pression sur TikTok et les réseaux sociaux pour qu'ils cessent de promouvoir les manifestations de Navalny auprÚs des mineurs

La Russie fait pression sur TikTok et les réseaux sociaux pour qu'ils cessent de promouvoir les manifestations de Navalny auprÚs des mineurs

Un soldat russe condamné à une peine de prison de 24 ans pour une fusillade

Un soldat russe condamné à une peine de prison de 24 ans pour une fusillade

Catégories