Coronavirus : l’Italie rouvre aux touristes en juin sans quarantaine

Coronavirus : l’Italie rouvre aux touristes en juin sans quarantaine

ROME – L’Italie va rouvrir aux touristes Ă  partir du dĂ©but du mois prochain et mettre fin Ă  une pĂ©riode de quarantaine obligatoire de 14 jours, a dĂ©clarĂ© hier le gouvernement, qui a accĂ©lĂ©rĂ© sa sortie du confinement du coronavirus.

Le Premier ministre Giuseppe Conte a imposĂ© une fermeture dĂ©but mars pour contrer la pandĂ©mie qui a jusqu’Ă  prĂ©sent tuĂ© plus de 31 600 personnes en Italie.

Cette fermeture a mis fin Ă  toute activitĂ© de vacances dans un pays fortement dĂ©pendant de l’industrie du tourisme.

À partir du 3 juin, tous les visiteurs seront autorisĂ©s Ă  entrer sans obligation de s’isoler pendant deux semaines.

Les mouvements vers et depuis l’Ă©tranger peuvent ĂȘtre limitĂ©s par un dĂ©cret rĂ©gional « en relation avec des Ă©tats et territoires spĂ©cifiques, conformĂ©ment aux principes d’adĂ©quation et de proportionnalitĂ© au risque Ă©pidĂ©miologique », a dĂ©clarĂ© le gouvernement italien.

La GrĂšce a Ă©galement dĂ©clarĂ© qu’elle rouvrirait certaines liaisons aĂ©riennes et maritimes Ă  partir de demain, alors qu’elle commence Ă  sortir de son isolement, dans l’espoir que le Covid-19 soit suffisamment sous contrĂŽle pour permettre aux touristes d’entrer.

Certains transporteurs europĂ©ens ont annoncĂ© qu’ils allaient reprendre certains vols vers des pays de l’Union europĂ©enne. Air France a dĂ©clarĂ© qu’elle reprendrait les liaisons Paris-AthĂšnes Ă  partir de samedi.

Les pays agissent avec prudence, car ils rĂ©flĂ©chissent Ă  la mesure dans laquelle ils peuvent ouvrir leurs frontiĂšres sans risquer une nouvelle vague d’infections.

Dans un apparent recul par rapport Ă  une position antĂ©rieure, le gouvernement britannique a dĂ©clarĂ© vendredi qu’aucune exemption n’a Ă©tĂ© accordĂ©e aux voyageurs français arrivant au Royaume-Uni de ses nouvelles rĂšgles de quarantaine de deux semaines proposĂ©es.

Cela contredit une déclaration conjointe antérieure des gouvernements français et britannique selon laquelle une exception serait faite pour les voyageurs arrivant de France.

En Asie, le ministĂšre indonĂ©sien de la santĂ© a annoncĂ© vendredi que tous les IndonĂ©siens et les ressortissants Ă©trangers entrant dans le pays devront prĂ©senter un certificat de santĂ© du pays d’origine, certifiant un rĂ©sultat nĂ©gatif au test Covid-19, a rapportĂ© M. Antara.

Les responsables de la santĂ© aux points d’entrĂ©e effectueront Ă©galement des contrĂŽles sanitaires, en dĂ©livrant une carte d’alerte sanitaire aux voyageurs qui ont passĂ© le contrĂŽle et ont un rĂ©sultat nĂ©gatif au test Covid-19. Ces voyageurs devront ensuite s’isoler pendant 14 jours, et les citoyens indonĂ©siens devront se prĂ©senter au chef de leur quartier.

Les visiteurs qui n’ont pas de certificat de santĂ© seront soumis Ă  un test de dĂ©pistage du Covid-19 au point d’entrĂ©e.

Vendredi, la Gazette royale de ThaĂŻlande a annoncĂ© que la Chine, la CorĂ©e du Sud, Hong Kong et Macao allaient ĂȘtre retirĂ©s de sa liste de « zones de maladies dangereuses » d’hier.

Toutefois, la ThaĂŻlande a prolongĂ© hier l’interdiction des vols internationaux de passagers jusqu’Ă  la fin du mois prochain, a dĂ©clarĂ© l’autoritĂ© de rĂ©gulation de l’aviation du pays, ce qui signifie que les vols en provenance de Chine, de CorĂ©e du Sud, de Hong Kong et de Macao vers la ThaĂŻlande sont toujours interdits.

À Singapour, des discussions sur la levĂ©e des restrictions de voyage entre la RĂ©publique et d’autres pays sont Ă©galement en cours, mais il est trop tĂŽt pour dire avec quels pays ces restrictions seront d’abord assouplies.

Le ministre du dĂ©veloppement national, Lawrence Wong, a dĂ©clarĂ© vendredi que l’assouplissement des restrictions doit se faire de maniĂšre sĂ»re et contrĂŽlĂ©e.

Alors que les pays Ă©laborent des plans de rĂ©ouverture des frontiĂšres et des entreprises, les compagnies aĂ©riennes s’attendent Ă  un retour d’une partie du trafic de passagers, mais savent aussi qu’elles doivent s’adapter Ă  la demande.

Singapore Airlines a annoncĂ© jeudi sa premiĂšre perte annuelle, de 212 millions de dollars, en citant les mauvais paris sur la couverture du carburant et l’effondrement de la demande provoquĂ© par la pandĂ©mie.

REUTERS, AGENCE FRANCE-PRESSE, XINHUA

Grégoire

Grégoire

38 ans, sĂ©parĂ© et papa d’un petit garçon nommĂ© Nathan je suis un journaliste de presse Ă©crite, fortement orientĂ© vers l’humain, l'Ă©conomie et la Chine. Je suis titulaire de la carte de presse 109543, depuis 2008.

Related Posts

Coronavirus : le réseau ferroviaire britannique ajoute des trains au milieu des soucis de surpopulation

Coronavirus : le réseau ferroviaire britannique ajoute des trains au milieu des soucis de surpopulation

Alerte : l’Allemagne dĂ©couvre un autre groupe d’abattoirs aprĂšs avoir assoupli le verrouillage des coronavirus

Alerte : l’Allemagne dĂ©couvre un autre groupe d’abattoirs aprĂšs avoir assoupli le verrouillage des coronavirus

NumĂ©ro 0098 : Les Nations unies voient une croissance tirĂ©e par les exportations en Europe de l’Est (Ă©dition imprimĂ©e)

NumĂ©ro 0098 : Les Nations unies voient une croissance tirĂ©e par les exportations en Europe de l’Est (Ă©dition imprimĂ©e)

Les dirigeants d’IsraĂ«l et d’Iran Ă©changent des coups sur Twitter

Les dirigeants d’IsraĂ«l et d’Iran Ă©changent des coups sur Twitter

Catégories