Brésil: 21 morts sous la pluie torrentielle

Brésil: 21 morts sous la pluie torrentielle

SAO PAULO (AFP) – Au moins 21 personnes ont Ă©tĂ© tuĂ©es dans des pluies torrentielles qui ont frappĂ© les États brĂ©siliens de Sao Paulo et Rio de Janeiro, dĂ©clenchant des inondations soudaines et dĂ©truisant des maisons, ont annoncĂ© les autoritĂ©s mardi 4 mars.

À Sao Paulo, 32 autres personnes sont portĂ©es disparues, ce qui fait craindre que le bilan ne puisse encore augmenter.

Les violentes tempĂȘtes de ces derniers jours ont dĂ©versĂ© un mois de pluie sur certaines zones en quelques heures, dĂ©vastant la cĂŽte sud de l'État de Sao Paulo et les quartiers pauvres de la pĂ©riphĂ©rie de Rio de Janeiro, la deuxiĂšme ville la plus peuplĂ©e du pays.

Au moins 16 personnes ont été tuées mardi matin dans l'Etat de Sao Paulo aprÚs que des inondations et des glissements de terrain ont frappé les villes cÎtiÚres de Santos, Sao Vicente et Guaruja, ont annoncé les autorités.

L'une des victimes était un secouriste tué par un glissement de terrain.

"J'exprime ma solidarité avec ceux qui souffrent de ces fortes pluies", a écrit le gouverneur de Sao Paulo Joao Doria sur Twitter.

Plusieurs autoroutes ont été bloquées par des arbres tombés et des glissements de terrain, dont certaines reliant Santos, le plus grand port d'Amérique du Sud, à Sao Paulo, la plus grande ville et capitale économique du Brésil.

À Rio de Janeiro, les autoritĂ©s ont dĂ©clarĂ© que le nombre de morts Ă©tait passĂ© Ă  au moins cinq aprĂšs trois jours de pluie violente qui ont dĂ©truit des maisons, emportĂ© des voitures et laissĂ© certaines communautĂ©s couvertes d'eau ou de boue.

Les victimes ont été électrocutées, enterrées dans des glissements de terrain ou noyées, ont indiqué les autorités d'urgence.

La catastrophe est devenue politique Ă  Rio lorsque le maire de la ville, Marcelo Crivella, un Ă©vĂȘque chrĂ©tien Ă©vangĂ©lique d'extrĂȘme droite, a blĂąmĂ© les habitants pour les inondations.

Lors d'une visite dans une communauté affectée, je me suis plaint aux journalistes que "les gens ne peuvent pas jeter des ordures sur les coteaux, dans les égouts pluviaux et dans la rue".

Au milieu de la confĂ©rence de presse, quelqu'un a frappĂ© M. Crivella au visage avec une boule de boue – qui a Ă©tĂ© capturĂ©e dans une vidĂ©o qui est devenue virale en ligne.

"L'eau a frappé ma petite-fille et moi et du canapé. De l'eau sale est arrivée en masse dans ma cuisine, ma salle de bain, mes chambres, tout. J'ai tout perdu", a expliqué à l'AFP Madame Ivone Cardoso, 65 ans, résidente du quartier Realengo de Rio. de la boue et de l'eau hors de sa maison.

Le Brésil connaßt une saison des pluies particuliÚrement intense cet été.

En janvier, plus de 50 personnes ont Ă©tĂ© tuĂ©es dans l'État du Minas Gerais, qui voisine Sao Paulo, en plusieurs jours de violentes pluies.

Grégoire

Grégoire

38 ans, sĂ©parĂ© et papa d’un petit garçon nommĂ© Nathan je suis un journaliste de presse Ă©crite, fortement orientĂ© vers l’humain, l'Ă©conomie et la Chine. Je suis titulaire de la carte de presse 109543, depuis 2008.

Related Posts

La Barbade fait de nouveaux efforts pour devenir une république, abandonner le passé colonial

La Barbade fait de nouveaux efforts pour devenir une république, abandonner le passé colonial

Avec le voyage de Pompeo, le boom pétrolier met l'accent sur la Guyane et le Suriname

Avec le voyage de Pompeo, le boom pétrolier met l'accent sur la Guyane et le Suriname

Le faucon mutilé vole à nouveau grùce aux efforts minutieux du vétérinaire salvadorien

Le faucon mutilé vole à nouveau grùce aux efforts minutieux du vétérinaire salvadorien

Les pays d'Amérique latine cherchent plus de temps pour rejoindre le plan de vaccination contre le coronavirus de l'OMS

Les pays d'Amérique latine cherchent plus de temps pour rejoindre le plan de vaccination contre le coronavirus de l'OMS

Catégories